Modifier les comportements : une affaire de pâté chinois

Modifier les comportements en contexte de gestion de personnel n’est pas toujours évident. Comment s’y prendre? Quoi dire et ne pas dire? Comment limiter la résistance et ne pas attiser les réactions? Peur de blesser, peur de choquer, peur de se faire envoyer promener… c’est normal! Il y a quelques années, une conférence offerte dans le cadre d’un congrès de l’Ordre des CRHA avait marqué notre intérêt et, afin de vous aider dans la gestion comportementale, en voici un bref résumé :

Il y a trois causes principales à un comportement difficile et il faut d’abord l’identifier :

  1. Le problème de santé mentale : « On ne le reconnait plus! »
  2. Le problème de personnalité : « C’est bien lui ça! »
  3. Le problème de discipline : « Grrrr! Pourtant, il me semble que ça va de soi! »

Le conférencier suggérait 4 étapes pour l’intervention corrective, dont la première consiste au FEEDBACK INFORMEL. Aucun adulte n’aime être pris en défaut. Alors pourquoi sortir ses gants de boxe sans d’abord tenter les gants blancs? Un truc? Cuisinez un pâté chinois :

STEAK Exposez les faits :
« …j’ai remarqué que… »
BLÉ D’INDE Exposez les effets :
« …ce qui a eu comme impact de… »
PATATES Exposez vos sentiments :
« …ça m’a contrarié, choqué, déçu… »
KETCHUP Faites une demande précise :
« Je m’attends à… »

Bien qu’il s’agisse d’une première étape, cette méthode pourra peut-être vous aider à relativiser la problématique ou du moins, à l’adresser une première fois! Toutefois, certaines situations plus prenantes émotivement doivent être gérées de façon sparticulières. Je vous invite donc à lire l’article qui fait la manchette du présent bulletin « Comment agir avec un manipulateur? », rédigé par ma collègue Manon Perreault.

Bonne lecture!

Caroline Henri, CRHA
Directrice

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Caroline Henri

Diplômée universitaire en psychologie, en administration des affaires et en santé et sécurité du travail, Caroline Henri, CRHA a d’abord développé ses compétences en supervision de personnel et en gestion des ressources humaines dans les secteurs commercial et industriel. Maintenant consultante principale auprès de la PME, elle est reconnue pour sa rigueur, son sens analytique et son jugement professionnel Elle assiste les gestionnaires dans leurs réflexions et leurs prises de décision, ne laissant de côté tous facteurs d’influence. Dans sa pratique, elle prône les valeurs d’efficience, de respect et de saines communications et fait de sa priorité d’adapter les interventions au contexte de l’organisation, afin d’en optimiser le succès.